samedi 18 février 2012

ACTIONS : Lundi 20 Février à 08H00 rdv aux locaux syndicaux de Florange

Les salariés de Florange lancent dès lundi des opérations "coup de poing" pour sauver le site.

Ils ne veulent pas baisser les bras. Face à l'annonce du non redémarrage au 2ème trimestre de la filière liquide de Florange, en Moselle, les salariés d'Arcelor Mittal, réunis jeudi en Assemblée générale, ont menacé de devenir "le cauchemar du gouvernement". Première étape, l'occupation des bureaux de la direction du n°1 mondial de l'acier dès lundi (08h) à Florange.

"Moi je suis jeune. J'ai envie de travailler, d'avoir des enfants. Aujourd'hui, on me dit non, 'tu seras peut-être sous une tente'. Ça ne donne pas envie", déclare un salarié. "J'étais à Gandrange quand ça a fermé ! S'il faut mettre le feu, on mettra le feu. Mais tous ensemble", s'écrie un autre, sous les applaudissements.

Pour les syndicats, la décision de ne pas remettre en route la filière liquide à Florange annonce une "mort programmée du site" où travaillent quelque 5.000 personnes, dont 3.000 en CDI. ArcelorMittal a récemment décidé la fermeture définitive de hauts fourneaux à Liège en Belgique et Madrid, en Espagne. Le groupe assure cependant qu'en Lorraine, il ne s'agit que d'une mise en veille temporaire, rendue nécessaire par une demande insuffisante...

"On lutte ou on crève"

L'heure est désormais à la riposte et les salariés de Florange promettent à certains candidats à l'élection présidentielle d'être leur cauchemar.
"Maintenant, on lutte ou on crève. Si on ne riposte pas maintenant, on est mort".

Rdv au Local Syndical: Lundi 20 février à 08h00.

Des Choix! Des Actes!

4 commentaires:

JPP nutrition. préparation physique a dit…

bonjour à toutes et à tous,
nous tenons à vous transmettre un salut fraternelle pour la lutte juste que vous menez afin de défendre votre outil de travail et la filière de production sidérurgique. votre combat est le combat de toutes celles et tous ceux qui ne se résignent pas a la désindustrialisation de notre pays menée par les prédateurs de la finance et du capital.

résistance, résistance, résistance : nous sommes tous des arcelormittal!
fraternellement
jean pierre pinon et isabelle sorel.
front de gauche
30 rue juleitte nevouet
60000 goincourt

Philippe LECLERCQ a dit…

RÉSISTANCE !

total soutien de Philippe LECLERCQ

(qui fut tete de liste du front de gauche aux dernières régionales en Lorraine.)

marcoG a dit…

Marco G. lorrain installé en Guadeloupe :

Le numéro 1 de la sidérurgie mondiale, ArcelorMittal, vient de publier ses résultats financiers pour l'année 2011. Le bénéfice net est en baisse de 20 %, mais il en reste tout de même 2,3 milliards $. C'est effectivement en Europe que les résultats ont été les moins bons.
Le chiffre d'affaires mondial est en hausse à 93, 9 milliards $ (contre 78 en 2010). Le bénéfice par action diminue lui de 1, 93$ l'action à 1,46$.
Le deuxième semestre 2011 a été particulièrement difficile en Europe. De nombreux hauts-fourneaux sont à l'arrêt, voire même définitivement condamnés comme ceux de Liège et une aciérie électrique à Madrid.

Et on ose dire que les haut-fourneaux de Florange en Lorraine ne seraient pas rentables? Je suis moi-même originaire de la vallée de l'Orne à moins de 5 km de Gandrange et Florange. toute la Lorraine est en souffrance. bien sûr la production d'acier est plus rentable dans des pays comme l'Inde ou d'autres où les coûts en main d'oeuvre sont insignifiants!! Que font nos politiciens et décideurs pour trouver une solution? Pour info, Arcelor Mittal ouvre des succursales un peu partout, la dernière ici en Guadeloupe sur la Z.I de Jarry avec pour l'inauguration une grande tombola dont le gros lot est un véhicule Chevrolet!!!!!!!

Alors, même si j’habite en Guadeloupe depuis des années, je n’oublie pas mes racines lorraines dont je suis fier. Et je soutiens à fonds les ouvriers de Gandrange et Florange dans leur action.
Bon courage à tous
Amitiés des Antilles

Capelli a dit…

Bravo à vous! Tenez bon, on est avec vous.

Un ancien longovicien